«

»

De fièvre et de sang, Sire Cédric.

de fièvre et de sangTitre : De fièvre et de sang
Auteur : Sire Cédric
Date de Sortie : 08/03/2012
Editeur : Pocket
Genre : Thriller, Fantastique
Pour qui : Public adulte
Pour commander : [Version papier]

Résumé :
Ils semblent se nourrir de sang. Leurs victimes sont retrouvées exsangues. Eva Svärta et le commandant Vauvert viennent enfin de mettre un terme aux agissements des frères Salaville. Mais les meurtres continuent, défiant toute logique.

Les talents d’Eva, policière albinos dotée d’un instinct hors normes, vont la conduire aux frontières de la rationalité. Là où, à tout instant, votre propre reflet dans le miroir pourrait vous engloutir, où la part d’ombre d’Eva causera sa perte ou lui sauvera la vie…

L’avis de Calim : 8 / 10
J’ai acheté ce roman sur un coup de tête, parce que plusieurs de mes copines m’avaient recommandé les écrits du « beau » Sire Cédric. Le thriller n’est pas mon domaine de prédilection, même si j’en lis de temps en temps, et pourtant, j’ai été, dès les premières pages, captivée par l’histoire, somme toute classique pour ce genre d’ouvrages : un meurtrier en série, ou plutôt des meurtriers, puisqu’il s’agit du récit des meurtres perpétrés par deux frères marginaux.

Si vous avez l’âme sensible, passez votre tour ! C’est glauque, c’est sanglant, c’est effrayant ! Bref, à ne pas lire seul (e) un soir de coupure de courant dans une vieille demeure grinçante sinon, terreurs nocturnes garanties !

L’intrigue de ce roman débute par l’enlèvement et le découpage en tranches de la victime et on ressent très vite la terreur de cette pauvre gamine innocente. Trop simple me direz-vous ? Il ne faut pas se fier aux apparences ! Mot après mot, Sire Cédric distille une ambiance étouffante et l’apparition de créatures poilues et, vraisemblablement magiques, ne font que renforcer la noirceur de ce récit. On tremble, on a les chocottes et on en redemande !!!

Le personnage principal, Eva Svärta, est atypique par son albinisme et par sa psychologie torturée. Enfant, victime d’un serial-killer, elle a vu sa sœur jumelle mourir sous ses yeux et, pour inverser les rôles et ne plus être du côté des innocents assassinés, elle est devenue profileuse pour la police. Le moins que l’on puisse dire c’est que ses méthodes ont le mérite d’être expéditives ! Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de lire ce livre 😉

La plume est directe, acérée et accentue la tension nerveuse créée par les rebondissements du scénario. C’est diablement efficace puisque je suis restée en haleine du début à la fin. J’ai frissonné, j’ai été horrifiée par la sauvagerie et la cruauté du « monstre » et j’ai partagé les envies de vengeance d’Eva et d’Alexandre.

Bref, je crois que si je découvre un autre roman de Sire Cédric dans les rayons de mon libraire, je me laisserai tentée pour un nouveau voyage effrayant.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/de-fievre-et-de-sang-sire-cedric/