«

»

David Creem, Tome 1 , La confrérie de l’Invisible, Richard Taleman

la confrerie de l'invisibleTitre : La confrérie de l’Invisible
Saga : David Creem
Nº du tome : 1
Auteur : Richard Taleman
Date de sortie : 21/05/2014
Éditeur : J’ai Lu
Genre : Fantastique
Pour qui : Adulte
Pour commander (Amazon) :  [Format Broché] [Format Kindle]

Résumé : 
« Bienvenue à l’Institut Californien de Parapsychologie. Cette année, nous travaillerons autour de trois grands axes : perceptions extra-sensorielles, psychokinèse et décorporation.» À l’université de Cap Rock, les élèves qui suivent le cursus du professeur Wiseman ne sont pas comme les autres. Leur originalité ? Ils possèdent tous des dons exceptionnels : télékinésie, télépathie, pyrokinésie… L’objectif de David en s’y inscrivant : découvrir la nature de ses capacités afin d’élucider la mystérieuse disparition de son grand-père. Une quête qui l’emportera au-delà des frontières de la réalité, dans les zones insoupçonnées de l’Invisible, là où, depuis toujours, se joue le destin de l’univers.

L’Avis de JackHarkness: 10/10 ♥♥ Coup de cœur ♥♥

David est un jeune homme fraîchement diplômé, qui arrive à Cap Rock, une université dont l’une des particularités est d’offrir un cursus sur le paranormal : télékinésie, télépathie, pyrokinésie. Il décide de s’y inscrire afin de découvrir la nature de ses pouvoirs mais aussi, pour élucider les étranges apparitions de son grand-père dans ses rêves.

Ce livre est une véritable bombe ! Un sublime coup de cœur ! Si vous aimez Harry Potter et la série Fringe, ce roman est fait pour vous.

L’intrigue est très bien tournée. Il n’y a aucun temps mort. Tous les rebondissements sont justifiés et le découpage des chapitres suscite un intérêt croissant. Tout est minutieusement bien orchestré. Les descriptions sont parfaites : ni pompeuses, ni trop courtes ; un juste milieu qui apporte une légèreté à l’ensemble.

Tout comme Harry Potter, les évènements se déroulent sur une année universitaire. Nous retrouvons un vieux sage, le professeur Wiseman, la copine qui sait tout et l’ennemi qui se croit plus malin que tout le monde. Le côté surnaturel est omniprésent et les explications fournies sont claires. Nous avons l’impression d’être plongés dans un épisode de Fringe et qu’on écoute avec délectation les commentaires de Walter Bishop.

La plume de Richard Taleman est fluide et agréable à parcourir. Il a le talent rare de nous transporter très rapidement dans son univers empli de mystères et de drôleries. J’y ai succombé dès les premières pages et j’ai lu le roman pratiquement en une seule traite.

La psychologie des personnages est très bien travaillée. Le héros, David, est en pleine quête de vérité. Il a ses doutes, ses espoirs, ses aspirations de jeune homme. Son meilleur ami, Robert, est pour moi, le protagoniste que j’affectionne le plus. Il est irrévérencieux, je-m’en-foutiste, dragueur, sarcastique, déconneur, et j’en passe. Les comparses féminins ne servent pas à la figuration : elles apportent de la fraîcheur et un œil critique sur les évènements. Ce qui est plaisant dans ce roman c’est qu’aucun personnage n’est secondaire. Chacun sert l’histoire, à sa manière.

Je ne peux que vous conseiller avec un grand enthousiasme d’entrer rapidement dans cette confrérie de l’invisible dont j’attends avec impatience les prochaines aventures.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/david-creem-tome-1-la-confrerie-de-linvisible-richard-taleman/