«

»

Daredevil, Saison 1, 2015

daredevil mattTitre :  Daredevil
Titre en VO : Daredevil
Date de 1ère Diffusion VO :  10 avril  2015 (Netflix)
Date de 1ère Diffusion VF : 10 avril  2015 (Netflix)
Genre :  Drame, Fantastique
Pour qui : A partir de 12 ans
Nombre d’épisodes : 13
Avec :     Charlie Cox (Matt Murdock / Daredevil), Deborah Ann Woll (Karen Page), Elden Henson (Foggy Nelson), Vincent D’Onofrio (Wilson Fisk), Rosario Dawson (Claire Temple), Vondie Curtis-Hall (Ben Urich), Ayelet Zurer (Vanessa Marianna)

Résumé :

Aveugle depuis l’enfance, mais doté de sens incroyablement développés, Matt combat l’injustice le jour en tant qu’avocat et la nuit en surveillant les rue de Hell’s Kitchen, à New York, dans le costume du super-héros Daredevil

L’avis de JackHarkness : 5/10

Matt Murdock, aveugle depuis un terrible accident dans sa jeunesse, est un jeune avocat qui vient de monter son affaire avec son meilleur ami et associé Foggy Nelson. Dès leur premier jour de boulot, ils sont commis d’office pour défendre Karen Paige, une jeune femme, inculpé de meurtre. Il s’avère que cet homicide va entraîner Matt et Foggy dans les bas-fonds mafieux de Hell’s Kitchen et pour arriver à leur fin, Matt se transforme chaque nuit en un justicier masqué agile et combatif.

Daredevil est l’adaptation télévisuelle du comic éponyme publié chez Marvel, et pour le coup je reste assez mitigé sur le résultat final.

Pour moi, le gros point négatif revient au scénario. L’intrigue principale, à savoir la confrontation entre Wilson Fisk qui deviendra le Caïd et Matt Murdock, est très lente à se mettre en place. Certes les scènes de combat sont magistralement bien  exécutées et filmées, apportant une bonne dose d’action, le reste semble assez fade et soporifique, traînant sur la longueur avec des dialogues interminables. J’oserai même dire que certains épisodes ne servent strictement à rien.

Les nombreux flashbacks sur l’enfance de Matt apportent, certes, un éclairage sur ce qu’il va devenir mais ils cassent le rythme par leur trop grande fréquence.

Vu que Daredevil fait partie de l’univers cinématographie Marvel, certains épisodes sont ponctués par des références aux films. Ainsi, par exemple, la saison 1 se situe, d’après les dires de Matt dans l’épisode 1, à la fin d’Avengers 1.  Il existe d’autres sous-entendus que je vous laisse découvrir. Cela relève à mon sens plus du fan-service que de l’intérêt scénaristique.

Le personnage de Karen est de loin le plus énervant et le plus agaçant de la saison. J’ai l’impression qu’elle ne sert à rien, limite plante verte dans un magasin Jardiland, alors que dans le comic, elle a un rôle assez important. Il me semble que l’exploitation de ce personnage a été fortement bâclée, pour faire la part belle à Matt Murdock et Wilson Fisk.

Je cherche encore l’intérêt de Ben Urich, le journaliste, qui aide à démasquer le trafic de Fisk. Son personnage est creux, sans nuance, fade.

Niveau jeu, Charlie Cox est époustouflant dans le rôle du justicier masqué. Et je ne vous parle pas de sa plastique… Il est vraiment la révélation de la série. Il incarne fantastiquement bien le justicier, faisant oublier (en même temps, il n’y a pas de mal) la piteuse interprétation de Ben Affleck du film dans les années 2000. Quant à Vincent D’Onofrio, il joue un Wilson Fisk tout en retenu, dont la diction laisse à désir. Parfois, j’ai dû pousser le volume sonore pour entendre ses dialogues. Il est loin de donner le meilleur de lui-même. Il nous a habitués à mieux.

Deborah Ann Woll n’est pas excellente dans son interprétation de Paige. Est-ce à cause du rôle ? Je ne sais pas, mais par moment, je sentais bien que le ton et l’envie n’y étaient pas, ne faisant passer aucune émotion.

Ce que j’ai le plus apprécié dans cette saison est la bande sonore. La musique du générique est sublime, tout comme les musiques additionnelles, rendant le tout addictif.

Le cliffhanger final ne casse pas trois pattes à un canard, et nous laisse sur notre… fin.

En conclusion, la première saison de Daredevil est plaisante, mais sans plus avec un profond goût d’inachevé. Je regarderais la saison 2 par curiosité.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/daredevil-saison-1-2015/