«

»

Constantine, Francis Lawrence

constantine film keanu reeves hellblazerTitre :  Constantine
Titre en VO : Constantine
Date de sortie : 16 février 2005
Réalisé par :  Francis Lawrence
Genre :  Aventure, Fantastique, Horreur
Pour qui : A partir de 12 ans
Avec :   Keanu Reeves (John Constantine), Rachel Weisz (Angela Dodson / Isabel Dodson), Peter Stormare (Satan), Shia LaBeouf (Chas Kramer), Djimon Hounsou (Papa Midnight), Max Baker (Beeman), Pruitt Taylor Vince (Père Hennessy), Gavin Rossdale (Balthazar), Tilda Swinton (Gabriel),Jesse Ramirez (Scavenger), José Zúñiga (Détective Weiss), Francis Guinan (Père Garret), Larry Cedar (L’Homme vermine), April Grace (Dr Leslie Archer), Suzanne Whang (Mère)
Pour commander (Amazon) : 

Résumé  d’après Allociné :

John Constantine, extralucide anticonformiste, qui a littéralement fait un aller-retour aux enfers, doit aider Katelin Dodson, une femme policier incrédule, à lever le voile sur le suicide mystérieux de sa sœur jumelle. Cette enquête leur fera découvrir l’univers d’anges et de démons qui hantent les sous-sols de Los Angeles d’aujourd’hui.

L’avis de Dr M : 7/10

John Constantine est une sorte de sorcier et d’exorciste. Il est atteint d’un cancer du poumon, mais cela ne l’empêche pas de fumer comme un pompier. Isabel Dodson, la sœur jumelle d’Angela se suicide. La jeune femme, une policière, refuse d’y croire. Elle va croiser le chemin de l’exorciste et lui demander de l’aide. Au Mexique, la Lance du Destin, l’une des reliques de la Passion du Christ est découverte par un mineur, qui va essayer de libérer le fils de Satan…

Le film est adapté du comic « Hellblazer » que je n’ai pas lu, donc, je n’en parlerai pas. L’histoire se suffit à elle-même, et on n’a pas besoin d’aller chercher le manque d’informations.

Constantine est loin du héros traditionnel. Il est désagréable, antipathique, son humour caustique et décaler en fait quelqu’un d’un peu banal. Keanu Reeves est cependant un peu trop lisse pour ce genre de personnage. Il fait plutôt gendre idéal que bad boy.

L’intrigue est prenante, et on se laisse happer rapidement. On se demande comment toutes les petites histoires que l’on a au début de ce long métrage vont se rencontrer. Les anges et les démons nous apparaissent sous un angle différent, et le méchant n’est pas forcément celui que l’on croit. Enfin, cette notion ne semble pas appartenir aux êtres supérieurs.

Les effets spéciaux sont, dans l’ensemble, assez bien réalisé. J’ai beaucoup aimé l’interprétation du purgatoire dans une ambiance très post apocalyptique. Les monstres qui peuplent l’univers sont nombreux, mais on ne les voit que trop peu. C’est un peu dommage d’avoir passé tout ce temps sur des maquillages et autre, pour quelques secondes à l’écran.

La bande-son, qui accompagne, colle vraiment à l’atmosphère de ce long métrage et ajoute un plus au tout.

En résumé, c’est un très bon film devant lequel on ne s’ennuie pas. Il est décalé de par son héros, mais c’est ce qui en fait son charme.

Bande-annonce VF:

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/constantine-francis-lawrence/