«

»

Class – Saison 1 – 2016

Titre : Class
Titre en VO : Class
Date de 1ère Diffusion VO :  22 octobre  2016 (BBC Three)
Date de 1ère Diffusion VF : NC
Genre :  Science-fiction.
Pour qui : A partir de 12 ans
Nombre d’épisode : 8
Avec : Jordan Renzo (Matteusz Andrzejewski) ; Greg Austin (Charlie) ; Sophie Hopkins (April) ; Fady Elsayed (Ram) ; Vivian Opara (Tanya) ; Katherine Kelly (Mlle Quill) ; Peter Capadi (Le Docteur)

Résumé :

La Coal Hill Academy n’est pas une école comme les autres. Là-bas, étudiants et corps enseignant se croisent dans les couloirs du bâtiment, partageant leur quotidien peuplé de créatures étranges et rythmé par des voyages temporels.

L’avis de JackHarkness : 9/10

Coal Hill est un complexe scolaire visant l’élitisme. Lors d’un bal de l’école, Les Shadow Kin, un peuple extraterrestre belliqueux débarquent dans l’école à la recherche de Charlie, un jeune homme, protégé par Miss Quill, la prof de sciences.

Quand j’ai appris qu’il y allait avoir un énième spin-off de Doctor Who, j’ai un peu levé les yeux au ciel. Mais je dois dire que je suis tombé dedans, à pied joint et je suis fan. On retrouve dans Class tous les ingrédients de Torchwood mais version Young Adult, avec son lot de facilités scénaristiques, certes, mais franchement plaisant.

Cette école, vue à maintes reprises dans Doctor Who, donne le cadre de la série, depuis au moins le Deuxième Docteur. On a nos clins d’œil à Clara Oswald, à Danny Pink, notamment, afin de montrer qu’il existe une continuité dans l’histoire principale L’établissement est toujours le siège de failles spatio-temporelles où les créatures aliennes vont et viennent pour envahir la Terre. L’intrigue principale semble simpliste au premier abord, mais ce n’est pas le cas. Elle s’étoffe rapidement et nous montre que les relations entre Charlie et Madame Quill sont plus tendues que jamais. Les scénaristes introduisent les Gouverneurs, une sorte de peuple extraterrestre qui manipulent le temps et qui semblent être les maîtres des… Anges Pleureurs. Rien que ça. Les épisodes en eux-mêmes sont sympas notamment le 1er où le Docteur fait une apparition remarquée. Le rythme est assez soutenu, un peu comme dans les deux premières saisons de Torchwood. J’aurais bien souhaité une saison de 13 épisodes ! J’en redemande !!!

Le groupe d’ados est adorable même si l’on n’échappe pas aux clichés. Les relations entre eux évoluent promptement, oscillant entre reproches et amour. L’histoire d’amour entre Charlie, le Prince, et Matteusz, le jeune immigré polonais, est touchante et sincère. Tout comme celle entre Ram et April. Petit reproche que je pourrais donner va au personnage de Tanya qui ne sert pas à grand-chose la plupart du temps.

Mon personnage préféré est celui de Quill. Elle est drôle de par ses analyses belliqueuses sur le monde qui nous entoure et de par sa verve cynique et sarcastique.

Le gros point noir concerne le générique de début qui est à vomir.

En conclusion, cette première saison de Class est dynamique avec des personnages sympathiques. J’espère que la série sera renouvelée pour une saison 2.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/class-saison-1-2016/