«

»

Clair Obscur, Tome1, Innoncence, Kelley Armstrong

Titre: Innocence
Titre en VO: The Gathering
Nº du tome: 1
Auteur: Kelley Armstrong
Date de sortie: 13/04/2012
Éditeur: Castelmore
Genre: Young Adult
Pour qui: À partir de 15 ans

Résumé:
Maya Delaney aime la nature : les bois qui entourent sa maison sont comme un sanctuaire et sur sa hanche, la jeune fille a une tache de naissance qui ressemble à l’empreinte d’une patte de puma. Autant de signes que Maya ne pourrait pas vivre ailleurs. Jusqu’au jour où des événements étranges bousculent la vie des habitants de Salmon Creek. Daniel, le meilleur ami de Maya, a de mauvais pressentiments à propos de certaines personnes, comme Rafe, un adolescent qui vient d’arriver en ville. Quel secret cache-t-il ? Et pourquoi Maya l’intéresse-t-elle tant ?

L’avis de Dr M : 7/10
C’est l’histoire de Maya, une jeune fille d’origine amérindienne qui vit dans une petite ville Salmon Creek. L’histoire se situe sur cette île, dont la ville ne figure sur aucune carte. La vie y est presque paisible, jusqu’au jour où Rafael, un nouvel élève, arrive au lycée.

Si le premier chapitre nous met dans le bain de l’action directement, les suivants sont un peu longs. En effet, il ne se passe pas grand-chose. L’auteure nous raconte des éléments sans importance qui distillent le récit. Il faudra attendre les quatre-vingts dernières pages pour que ça se réveille et que ça bouge un peu. Pour le coup, c’est une scène d’action énorme, et on ne repose plus le livre.

Maya, le personnage principal par qui nous vivons l’aventure est une jeune ado. Elle a été adoptée. Elle a été recueillie par une mère navajo et un père blanc. Elle semble avoir un don de guérison auprès des animaux. Elle a d’ailleurs un contact très facile avec les cougars. Lors de son anniversaire, ses parents lui offrent un tatouage. Elle souhaite se faire tatouer sa marque de naissance. Dans le magasin, une vieille Indienne lui dira qu’elle est en réalité « yee naaldlooshii », une sorcière « porteur-de-peau ». On vit à travers elle ses doutes, et ses tentatives de compréhension de ce qu’elle est. Elle a également peur de ce qu’elle est et de ce qu’elle pourrait devenir.

Rafael, Rafe pour les intimes, est l’élément perturbateur dans l’histoire. Avec son arrivée, tout change. Il est mystérieux, très secret et on a du mal à le cerner. Daniel, c’est le bon ami. On sent qu’il en pince pour Maya, mais que la suite de l’histoire ne donnera pas raison à ses sentiments. Enfin, c’est l’impression générale qui en ressort à la fin de ce premier tome.

On retrouve des références à Elizabeth « Liz » Delaney qui est un personnage de la saga « Pouvoirs Obscurs ». Les deux intrigues semblent être connectées. Les tomes suivants nous en révèleront sans doute plus.

Le style de Kelley Armstrong est toujours simple, même si j’ai trouvé qu’elle se perdait parfois en longueur. Du coup, alors que le début et la fin ont un rythme effréné, le milieu est un peu mou.

Pour moi, c’est un premier tome relativement convaincant. Il m’a donné envie de lire la suite qui je l’espère sera un cran au-dessus. Je vous le conseille.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/clair-obscur-tome1-innoncence-kelley-armstrong/