«

»

Carrie, Stephen King

Carrie

Titre: Carrie
Titre en VO: The Shinning
Auteur: Stephen King
Date de sortie: 06/01/2010
Éditeur: J’ai Lu
Genre: Horreur
Pour qui: Adulte

Résumé:

Carrie White, dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, vit un calvaire : elle est victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe.

Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu’elle le maîtrise encore avec difficulté… Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l’aimer, l’invite au bal de printemps de l’école. Une marque d’attention qu’elle n’aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d’un renouveau ! Loin d’être la souillonne que tous fustigent, elle resplendit et se sent renaître à la vie.

Mais c’est compter sans la mesquinerie des autres élèves. Cette invitation, trop belle pour être vraie, ne cache-t-elle pas un piège plus cruel encore que les autres ?

L’avis de Dr M : 8/10

Carrie est une jeune fille de 17ans. Sa mère, Margaret, est une fanatique religieuse au caractère violent. Elle a éduqué sa fille de façon très dure avec des menaces et des mauvais traitements physiques. Carrie a ses premières règles alors qu’elle se douche après un cours de sport. Les filles de sa classe se moquent d’elle et l’humilient. Carrie ne comprend pas ce qui lui arrive. La jeune fille se rend compte petit à petit que ce que lui avait dit sa mère n’était pas la vérité. Elle tente de s’intégrer, et de se faire des amis. Mais tout se complique lorsque les pouvoirs de télékinésie de Carrie se réveillent.

Le personnage de Carrie est très intéressant. D’un côté, c’est une victime des circonstances : elle est rejetée parce qu’elle est considérée comme bizarre, maltraitée par sa mère et comme si ça ne suffisait pas, elle se découvre des pouvoirs de télékinésie. Tout est fait pour qu’on s’attache à cette jeune fille. On comprend pourquoi elle finit par exploser. Malgré le surréalisme des événements, cela ne la rend que plus humaine. Au final, celle qu’on prend pour un monstre est finalement celle qui fait le plus preuve d’humanité.

Avec ce roman, Stephen King nous dépeint une société où les différences ne sont pas tolérées. Un monde pas vraiment éloigné de celui dans lequel on vit actuellement. Il reste d’actualité alors que l’auteur l’a écrit au début des années 1970. Ce livre nous fait nous remettre en question sur le regard des autres.

Il faut noter que ce livre est l’un des plus censurés aux États-Unis. Une adaptation de Brian de Palma a été réalisée en 1976. En 2011, Metro-Goldwyn-Mayer Inc. a annoncé qu’une version plus fidèle pourrait voir le jour.

En résumé, si vous êtes fan d’horreur, de frisson et/ou de King, je vous conseille ce livre.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/carrie-stephen-king/