«

»

Buffy, Tome4, Robert Joseph Levy, Christopher Golden, Yvonne Navarro

 

Buffy  4

Buffy 4

Titre: Buffy 4
Titre en VO :  Go Ask Malice, a slayer’s diary ; The Wisdom of War ; Tempted ChampionsProphecies, Dark Times, King of the Dead, Originlas Sins, These Our Actors
Auteur: Robert Joseph Levy, Christopher Golden, Yvonne Navarro
Saga: Buffy
Nº du tome: 4
Date de sortie: 21/06/2013
Éditeur: Milady
Genre: Urban Fantasy
Pour qui: À partir de 13ans
Pour commander (amazon) : Cliquer ici

Résumé:
Ces derniers temps à Sunnydale, Buffy a de la concurrence : Celina, la buveuse de sang fraîchement arrivée en ville, a autrefois été une Tueuse, elle aussi… Elle connaît donc toutes les ruses du métier ! Et Buffy n’est pas au bout de ses peines, quand elle voit débarquer son ancienne collègue Faith, provisoirement tirée de prison, venue lui “donner un coup de main”. La vénéneuse, l’inoubliable Faith, qui se dévoile dans les pages du journal intime qu’elle tenait juste avant de rencontrer Buffy, mis pour la première fois entre vos mains.

L’avis de Dr M : 8/10

Encore une fois, c’est une compilation de trois romans. L’inédit pourrait se placer avant le début de la saison 3 alors que les deux autres sont tirés de la cinquième.

Commençons par la nouveauté : « Moi, F., 17 ans, Tueuse de Vampires ». Ici, c’est à travers le journal intime de Faith que nous allons vivre l’aventure.

Faith est une jeune fille de dix-sept ans qui n’a pas encore découvert sa véritable identité. Au début, c’est une adolescente « joyeuse », qui vit à Boston. Petit à petit, les choses vont s’assombrir.

L’histoire dans laquelle nous plonge Robert Joseph Levy nous raconte donc comment Faith est devenue la jeune fille que nous avons découverte à la télé. Il choisit, pour cela, d’entrer dans son journal intime. Cela fonctionne assez bien. On y découvre que la Tueuse rebelle a toutes les raisons du monde d’avoir autant de violence en elle. La vie ne l’a pas gâtée.

L’ambiance générale est plutôt sombre, ce qui vient renforcer le personnage troublé que nous connaissons.

La mythologie d’origine est totalement respectée. On y retrouve bien entendu, le Conseil des Observateurs, le mythe de la Tueuse, ou encore des ennemies…

Ce fut pour moi une bonne surprise et j’aurais aimé que le journal continue lorsque Faith arrive à Sunnydale.

La paix des Braves est signée par Christopher Golden. Nous sommes dans la saison 5, juste après le départ de Riley et avant le retour de Spike. Des otaries ont envahi la côte de Sunnydale, car elles semblent fuir quelque chose. Des habitants se transforment mystérieusement en monstres. Est-ce qu’il y a un rapport ?…

Ici, l’auteur a pris plus de liberté par rapport à l’univers de Buffy. En effet, il introduit deux nouvelles races de démons, et une branche secrète et ennemie du Conseil des Observateurs.

L’action n’est pas en manque dans cet opus, et rythme le récit.

J’ai cependant trouvé que la surenchère de monstres et de personnages secondaires ainsi que des petites histoires parallèles rendait le tout presque indigeste. Pour moi, c’est un des trois les moins bien réussis de cette intégrale.

Les Portes de l’Éternité ont été écrites par Yvonne Navarro. Nous sommes là encore dans la cinquième saison. On suit la chronologie de la série puisque Buffy et Spike ont des sentiments l’un pour l’autre, et on y découvre la vraie nature de Dawn.

Le gros point négatif revient à l’absence de Gloria, personnage clef, si je puis dire, de cette saison. L’auteure nous propose quand même son, ou plutôt, sa méchante : Celina, une Tueuse de vampires devenue vampire. Elle est de retour à Sunnydale pour régler son compte à Buffy…

Même si, au début, j’ai eu quelques appréhensions, elles se sont vite dissipées. L’ennemie tient totalement la route, et sa nature paradoxale en fait une créature tout à fait intéressante. Ce qui amènera notre héroïne à se poser elle-même des questions très profondes.

On en sait également un peu plus sur le personnage d’Anya et sa nouvelle condition de nouvelle humaine ancienne démone. Le comique est apporté, comme dans la série, par ce personnage souvent décalé.

En résumé, c’est un recueil plutôt agréable à lire…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/buffy-tome4-robert-joseph-levy-christopher-golden-yvonne-navarro/