«

»

Buffy, Tome1, Richie Tankersley Cusick, Christopher Golden & Nancy Holder, John Vornholt, Diana G. Gallagher

 

Buffy, Tome1

Titre: Buffy 1
Titre en VO : The Harvest, Haloween Rain, Coyote Moon, Bad Bargain
Auteur: Richie Tankersley Cusick, Christopher Golden & Nancy Holder, John Vornholt, Diana G. Gallagher
Saga: Buffy
Nº du tome: 1
Date de sortie: 28/09/2012
Éditeur: Milady
Genre: Urban Fantasy
Pour qui: À partir de 13ans
Pour commander (amazon) : Cliquer ici

Résumé:
« À chaque génération, il y a une élue. Seule, elle devra affronter les vampires, les démons et les forces de l’ombre. Elle s’appelle Buffy. »

Un effroyable démon à tête de citrouille invoqué un soir pluvieux d’Halloween, une étrange fête foraine infestée de coyotes aux yeux un peu trop humains, une vente de charité aux objets maléfiques… Et si la petite ville de Sunnydale regorgeait d’attractions plus mortelles les unes que les autres ? La Bouche de l’Enfer n’a pas dit son dernier mot!

Buffy, ses alliés et ses ennemis de toujours vous invitent à revivre les meilleurs moments de la série culte de Joss Whedon et à découvrir un roman totalement inédit !

L’avis de Dr. M : 9/10

Je vais commencer cette chronique en vous disant que je vais détailler chacun des romans avant de donner un avis plus global sur ce premier recueil.

La Moison. Il s’agit de la novélisation des deux premiers épisodes télévisés qui ouvrent la toute première saison de la plus célèbre des Tueuses. Buffy arrive à Sunnydale et doit reprendre une vie normale. Dès son premier jour, elle va rencontrer Cordelia, Willow, Alex et surtout monsieur Giles, un bibliothécaire britannique pas comme les autres. La jeune fille essaie de se fondre dans la masse, mais son destin la rattrape très vite.

C’est un très bon choix que d’ouvrir ce recueil avec ce roman, il nous replonge ainsi à l’origine de la carrière de Buffy dans les rues de Sunnydale. Il se lit très rapidement si comme moi vous êtes fans de la première heure de l’héroïne blonde. Et si ce n’est pas le cas, il vous permettra de savoir qui elle est. Le rythme est soutenu malgré l’introduction de tous les personnages qui seront récurrents et la présentation de l’univers. L’écriture est simple, mais très efficace. Bref, on a à peine commencé la lecture qu’on arrive au deuxième roman en presque rien.

La Pluie d’Halloween. Ce roman est le deuxième opus qu’avaient à l’origine publié les éditions Fleuves Noirs. On retrouve Buffy et ses amis dans une aventure qui prend ses origines dans un conte. Sahaim, l’esprit d’Halloween profite de la fête des Morts pour tenter de revenir. Alors que Buffy est encore en plein apprentissage de son métier de Tueuse, elle doit affronter ce nouveau méchant dont Giles ne sait pas vraiment comment l’éliminer.

Le suspense et l’angoisse sont au rendez-vous. En même temps, on n’en attendait pas moins de Christopher Golden qui est l’une des références dans le genre. De plus, ce roman permet aux néophytes d’en apprendre un peu plus sur Halloween. Le style d’écriture est aussi simple. Que l’on soit ado ou adulte, on adhère rapidement et voici que le deuxième roman est déjà fini.

La Lune des Coyotes. Ce roman est le troisième dans la chronologie livresque. Il se passe à la fin de la première saison pendant les vacances d’été. Une troupe de forains arrivent à Sunnydale, au même moment, des coyotes débarquent. Coïncidence ? Certainement pas. Willow et Alex se font séduire par deux saltimbanques et pense que leur amie la Tueuse est tout bonnement jalouse.

Dans cette nouvelle enquête, on ne trouve aucun vampire. Buffy doit affronter des coyotes. Cet épisode est certainement le moins fort de ce recueil. Si on compare avec la série télévisée, cela correspondrait à un épisode un peu moins centré sur la trame centrale, mais qui sert à voir évoluer les personnages secondaires comme Willow ou Alex.

Sale Affaire. Voici le titre inédit que les éditions Milady ajoutent. Contrairement aux romans précédents, celui-ci se situe dans la deuxième saison. Le lycée de Sunnydale prépare un vide-grenier pour récolter des fonds afin d’envoyer la fanfare pour qu’elle participe à un concours. Mais voilà, la Porte des Enfers semble avoir laissé passer d’étranges créatures. Un par un, les élèves du lycée semblent atteints d’étranges maux. Le proviseur Skiner, lui, agit de plus en plus bizarrement depuis qu’il a vissé ce chapeau sur sa tête.

Dans ce roman, on retrouve Buffy et le scoobygang (Willow, Alex, Cordelia,et Giles) Jenny Calendar, Spike et Drusilla. L’action se passe dans un huis clos. Le lycée est effectivement mis en quarantaine pour éviter que les créatures qui sont sorties ne contaminent le reste de la Terre. C’est un casse-tête pour la Tueuse qui va devoir unir ses forces avec ses ennemis. Dans cet opus, on en apprend toujours un peu plus sur chacun des personnages qui peuplent l’univers de la Tueuse. On est totalement happé par l’histoire et soudainement on arrive à la dernière page.

Ce recueil est tout simplement une petite merveille pour les amateurs de Buffy, mais aussi pour ceux qui auraient vécu sur une autre planète à la fin des années 90 et au début des années 2000. Le seul petit bémol, oui il y en a un, c’est que le dernier roman, bien qu’inédit propose un bon dans le temps et place subitement l’action au milieu de la seconde saison.

En résumé, c’est un recueil à lire (ou à relire pour les titres déjà publiés) absolument !

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/buffy-tome1-richie-tankersley-cusick-christopher-golden-nancy-holder-john-vornholt-diana-g-gallagher-1/

  • Emeline

    Merci beaucoup pour cet avis ! ça me conforte dans mon idée.
    J’ai lu “La lune des coyotes” il y a très longtemps mais je me souviens avoir adoré. Je me rappelle surtout de l’ambiance sombre et intense des livres…
    J’ai vraiment hâte de l’avoir entre mes mains !

    • FantasyGate

      **Dr M** Plus que quelques jours 🙂