«

»

Avengers : L’Ère d’Ultron, Joss Whedon

affiche avengers 2Titre : Avengers: L’Ère d’Ultron
Titre en VO : The Avengers: Age of Ultron
Date de sortie : 22 avril 2015
Durée : 2h30
Réalisé par :  Joss Whedon
Genre :  Action, Aventure, Science fiction
Pour qui : A partir de 10 ans
Avec : Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo , Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Jeremy Renner,¡ ,  Samuel L. Jackson, Paul Bettany, Aaron Taylor-Johnson, Elizabeth Olsen, Cobie Smulders, James Spader.
Pour commander :

Résumé  d’après Allociné :

Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine.
Afin d’empêcher celui-ci d’accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, les entraînant dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps…

L’avis de JackHarkness : 9/10

À la recherche du Spectre de Loki récemment dérobé après la chute du SHIELD, les Avengers débarquent dans le dernier bastion d’HYDRA et récupèrent le précieux objet. De retour à la Tour Avengers, Tony Stark, avec l’aide de Bruce Banner, découvre la présence d’une sorte d’entité dans le bâton intergalactique. Ils décident de l’utiliser afin de relancer un programme de paix dans le seul but que les Avengers prennent leur retraite. Mais rien ne se passe comme prévu et Ultron naît…

Si le premier opus était tout en légèreté, pour le coup Avengers : Age of Ultron est plus sombre et plus grave, annonçant aussi la suite notamment avec Avengers : Infinity War et Captain America : Civil War.

L’intrigue est haletante, rythmée, plaisante, mais elle ne casse pas la baraque. Et malgré la meilleure volonté du monde de Joss Whedon à nous servir un film ayant tous les gages cités précédemment, il manque ce petit quelque chose, surement le côté plus sombre, qui aurait pu le transformer en coup de cœur, comme j’avais pu l’avoir à la sortie du premier film.

Pourtant, le film repose sur l’avenir des Avengers et, tel un miroir, leur renvoie leurs propres destinées. Que ferait Thor sans son fameux Marteau ? Serait-il meilleur pour autant ? Quelle est la vraie utilité de Captain America sans guerre ? Le monde irait-il mieux sans les avancées technologiques de Stark et de Banner ?

Joss Whedon explore un peu plus le passé de Black Widow et la vie de Hawkeye, qui étaient un peu passés sous silence dans les divers longs-métrages.

Nous découvrons dans ce long-métrage les jumeaux Scarlet Witch et Quicksilver. Ici, point de mutants. Ce sont des humains optimisés, faisant ainsi référence à leur côté Inhumains de la version des comics. Leurs interprètes jouent juste et s’intègrent à merveille avec les aînés. De même, Vision fait son apparition, remarquablement campé par Paul Bettany.

Comme toujours, Joss soigne les dialogues entre ses personnages. On gardera en mémoire le combat de coqs entre Tony et Thor sur qui a la meilleure petite copine sans parler de leur ironie et leur sens de la répartie qui font à chaque fois mouche.

Mais le personnage principal reste avant tout Ultron. Cette créature robotisée et née d’une intelligence artificielle. Sa folie dévastatrice pour sauver la Terre afin qu’elle soit en paix n’a aucune limite.

La réalisation de Joss Whedon est remarquable, alternant les scènes de combat énergétiques et les moments plus sensibles et calmes tout en émotion.

Les effets spéciaux, plus importants que dans le premier opus, sont confectionnés avec brio.

En conclusion, Avengers : Age of Ultron reste un très bon film à grand spectacle de super-héros avec tous les ingrédients qui font la renommée de la saga : humour, combat, le tout teinté de noirceur. Un très bon moment en perspective pour les fans et pour les novices.

Bande-annonce : 

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/avengers-lere-dultron-joss-whedon/