«

»

Ant-Man, Peyton Reed

AntmanTitre : Ant-Man
Titre en VO : Ant-Man
Date de sortie : 14 juillet 2015
Durée : 1h57
Réalisé par :  Peyton Reed
Genre :  Action, Aventure, Science-fiction
Pour qui : A partir de 10 ans
Avec : Paul Rudd, Evangeline Lilly, Corey Stoll, Michael Douglas, Bobby Cannavale, Michael Peña, T.I., Wood Harris

Pour commander :

Résumé  d’après Allociné :

Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

L’avis de JackHarkness : 9/10

Scott Lang vient tout juste de sortir de prison. Résolu à se ranger et à avoir une vie normale afin de pouvoir récupérer sa fille, il va de petits boulots en petits boulots, mais rien y fait. Il reste aux yeux de son ex-femme et de son nouveau mari, un raté et un voleur. Grâce à son ami et ancien codétenu, Luis, il décide de cambrioler une vieille bâtisse. Mais lorsqu’il se fait arrêter, son avocat n’est autre que le Docteur Hank Pym lui proposant un marché : soit il reste en prison, ou soit il endosse le costume d’Ant-Man pour le bien de l’humanité.

Ant-Man est le dernier film de la 2e phase cinématographique de Marvel qui le conclut à merveille.

Alors, oui, ce film n’est pas vraiment dans la veine des autres longs-métrages, et c’est en quoi, il est unique et génial. Ici, Marvel nous offre une sorte de Mission : Impossible à leur sauce, une sorte de film d’espionnage avec des super héros. Nous sommes loin des films d’action bourrés de testostérone comme Iron-Man ou Thor. Pour une fois, le héros n’est pas un coureur de jupon, un guerrier macho ou un militaire décongelé. Ce n’est autre qu’un père de famille qui va vivre une extraordinaire aventure grâce un costume.

Tous les ingrédients sont réunis pour que la sauce prenne : de l’humour, de l’action, de l’amour et du suspense.

L’intrigue est bien posée avec de bonnes références vers les comics. Nous retrouvons un Hank Pym fatigué et prêt à tout pour sauvegarder sa précieuse particule qui rend le costume si particulier. Mickael Douglas est brillant dans ce rôle et j’espère qu’il sera présent dans les autres films. Bien sûr, l’histoire est un peu télégraphiée et les rebondissements ne sont pas extraordinaires, mais ce sont les règles de Marvel. On sait qui va gagner et qui va perdre.

Paul Rudd campe un Scott Land espiègle, charmeur, parfois arrogant, mais tellement attachant également. Le rôle d’Evangeline Lilly est le parfait opposé des autres « copines » de superhéros : elle sait se battre, cogner, manie aussi bien l’humour que les fourmis et les poings. Elle n’est pas la gourdasse se service, la nunuche qui faut sauver à tout prix.

Les différents antagonistes apportent de futures pistes d’action pour la suite, notamment pour la phase 3, mais aussi pour la série Agents Of SHIELD.

Les effets spéciaux sont époustouflants et apportent un vrai plus à ce film et notamment un renouveau dans l’univers Marvel. La scène de la salle de bain est tout bonnement fantastique !

La réalisation est impeccable, sans accroc, proche du sublime. Peyton Reed a su s’approprier l’histoire et nous en livre une version formidable.

La bande originale est entraînante, se marie très bien avec les différents moments intenses du long-métrage.

Attention, il y a deux scènes post-génériques, toutes deux donnant un petit avant-goût de la phase 3 et surtout de Captain America : Civir War.

Je ne peux que vous recommander d’aller voir Ant-Man, un OVNI Marvelesque qui renouvelle enfin le genre, celui du super-héros presque normal.

Bande-annonce :

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/ant-man-peytonreed/