«

»

Anita Blake, Tome1, Plaisirs Coupables, Laurell K. Hamilton

Titre: Plaisirs Coupables
Titre en VO: Guilty Pleasures
Saga: Anita Blake
Nº du tome: 1
Auteur: Laurell K. Hamilton
Date de sortie: 06/03/2009
Éditeur: Milady
Genre: Urban Fantasy, Bit-Lit
Pour qui: Adulte

Résumé:
Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent “l’Exécutrice” et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il yen a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

L’avis de Dr M :
Bon, depuis le temps que je devais le lire, cette fois-ci c’est fait ! J’ai commencé par le Comics, et ça m’a un peu aidé. Mais c’est quand même assez différent.

Ce premier opus nous plonge sans préliminaires dans le monde d’Anita. L’histoire se passe à Saint Louis, dans un monde où les vampires ont une identité juridique et légale. On ne peut pas les tuer comme bon nous semble. Un tueur en série s’attaque à la communauté vampirique tuant des maîtres. Anita, qui travaille avec la police et comme tueuse officielle, va devoir découvrir l’identité de ce tueur, et surtout pour qui il travaille.

Le style est direct, clair et explicite. Laurell K. Hamilton nous décrit tout ce qui se passe à travers les yeux d’Anita, et elle ne mâche pas ses mots. Elle nous décrit comment craquent ses os ou les détails sanglants lorsqu’elle pratique un rituel de réanimation avec le sacrifice d’un animal.

Au début, Anita nous apparait comme une femme faible par rapport aux créatures capables de contrôler l’humanité. Mais, son pouvoir de réanimatrice l’immunise en partie. Elle fera en sorte de reprendre les rênes de son destin et de ses décisions. Le caractère trempé d’Anita attire la sympathie ou l’antipathie du personnage. Mais ce n’est pas non plus une héroïne intacte, son corps est couvert de cicatrices qu’elle exhibe notamment avec Philipp. Le côté humain est apporté par le fait qu’elle dort avec une peluche, un pingouin, qu’elle soit croyante, sa haine viscérale pour les vampires et sa dévotion pour ses ami(e)s. Le tout est saupoudré d’humour caustique.

Les nombreux personnages secondaires sont travaillés, et restent cohérents. La curiosité du lecteur s’attardera sur quelques-uns et on aura envie de poursuivre la saga pour les connaître.

Si le roman est un peu long à démarrer, avec des scènes qui ne servent pas vraiment à grand-chose, les événements s’enchaînent petit à petit, et tout s’emballe vers la fin. L’action n’est pas omniprésente, l’ambiance est celle d’une enquête policière sur fond de créatures paranormales. On ne s’ennuie pas vraiment, car les différents rebondissements nous surprennent toujours.

Pour conclure, je dirais qu’Anita Blake est un personnage que l’on aime ou que l’on déteste. Crée par Laurell K. Hamilton au début des années 90, aujourd’hui il n’a pas pris une ride. J’avoue que j’en avais un peu peur. Mais non. En refermant le libre, je me suis dit qu’il fallait maintenant que je me procure le tome suivant.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/anita-blake-tome1-plaisirs-coupables-laurell-k-hamilton/

  • FantasyGate

    Oui, j’ai commencé par le Comics mais c’est un concours de circonstance… Je l’ai eu avant le livre donc bah voilà 😛

  • Tu as commencé par le comics avant??? lol bizarre…Moi je suis fan d’AB c’est la première série bit-lit que j’ai lu et elle garde donc une grande place dans mon cœur. Bonne continuation avec cette série! (j’en suis au tome 20)