«

»

Alexia, tome1, Quand Nous Étions Morts, Francesc Miralles

Titre: Alexia, Quand nous étions morts
Titre en V.O.: Retrum
Saga :
Alexia
Nº du tome:
1
Auteur:
Francesc Miralles
Date de sortie:
11/05/2011
Éditeur:
Black Moon
Genre:
Fantasy, Dark Fantasy
Pour qui:
À partir de 15ans

Résumé:
C’est l’histoire de Christian, un jeune Espagnol de 17 ans qui, en perdant son frère jumeau, a perdu le goût de vivre. La seule chose qu’il aime encore : errer dans les cimetières comme une âme en peine, de la musique classique plein les oreilles, en lisant les grands Romantiques. Jusqu’au jour où il entend un chant étrange, comme venu d’outre-tombe, un chant féminin qui le touche au plus profond de son être. Un chant… ou peut-être un rêve ? Deux mois plus tard, il la rencontre enfin. Alexia. Un seul regard et, pour la seconde fois, sa vie bascule.

L’avis de Dr M:
Je dois dire d’abord que j’ai lu le livre en espagnol, la langue d’origine du livre.
J’ai directement accroché avec le personnage de Christian, peut-être parce que nous avons de nombreux points communs. Non je vous rassure, je ne traîne pas dans les cimetières la nuit. J’ai trouvé que Francesc Miralles arrivait à créer un personnage très réel. Il est très sombre et mélancolique.
Le fait que le livre soit truffé de références à des auteurs, des livres ou  de la musique ancre Christian dans le monde d’aujourd’hui. Alors c’est un avantage, mais aussi peut-être un défaut, car dans 20 ans, certaines références seront obsolètes.

La détresse de Christian, son entrée dans le groupe « Retrum » suit une logique. Beaucoup d’ados sont maussades, et je trouve qu’une certaine réalité espagnole est représentée.
Au début, Christian voit son entrée dans ce groupe privé qu’est le « Retrum », puis ça va devenir quasiment un mode de vie.

Certaines choses m’ont pourtant agacées, dès le début comme Alba, cette jeune aux allures babacool qui se transforme en bombasse chaude comme la braise. Il y a aussi le fait que la plupart des personnages sont maigres ou minces (je ne sais pas comment ç’a été traduit). Je me suis demandé si cela donnait une réelle importance à l’histoire.

La résolution de la trame m’a paru évidente et trop rapide. Certains éléments restent en suspens.

Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’ai vraiment aimé ce roman. Le tome deux est d’ailleurs déjà acheté car il est déjà sorti en version originale. Je le lirai et le chroniquerai prochainement.

Un roman que je conseille aux âmes en peine…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/alexia-tome1-quand-nous-etions-morts-francesc-miralles/

  • j’ai lut le livre et je l’est doré j’atends le tome deux avec impatience en version française