«

»

Agents Of SHIELD, Saison 1, 2013-2014

agents-of-shield-official-posterTitre :  Agents Of SHIELD
Titre en VO : Agents Of SHIELD
Date de 1ère Diffusion VO :  24 septembre  2013 (ABC)
Date de 1ère Diffusion VF : 26 septembre 2014 (Série Club)
Genre :  Drame, Fantastique
Pour qui : A partir de 10 ans
Nombre d’épisodes : 22
Avec :    Clark Gregg (l’agent Phil Coulson), Ming-Na (l’agent Melinda Qiaolian-May), Brett Dalton (l’agent Grant Douglas Ward), Chloe Bennet (Mary Sue Poots / « Skye », hackeuse), Iain De Caestecker (l’agent Leopold « Leo » Fitz), Elizabeth Henstridge (l’agent Jemma Simmons)

 Résumé :

Les aventures mouvementées des membres de la “Strategic Homeland Intervention, Enforcement and Logistics Division, plus connu sous le nom de “S.H.I.E.L.D.”.

L’avis de JackHarkness : 7/10

L’agent Phil Coulson, qui a survécu à la blessure que lui a infligée Loki avant la bataille de New York, retourne au sein de l’organisation mondiale du maintien de l’ordre, le S.H.I.E.L.D. (Strategic Homeland Intervention, Enforcement and Logistics Division) après un long séjour à Tahiti. Le directeur Nick Fury, pour le remercier de son engagement, lui fournit un avion avec les meilleures technologies de l’agence ainsi qu’une équipe d’agents, extrêmement bien entraînés, afin de s’attaquer aux différentes affaires.

Agents Of SHIELD est une série dérivée de la seconde salve de longs-métrages planifiée par MARVEL et se place directement après le film Avengers de Joss Whedon.

Si au départ, j’ai été enjoué par cette suite télévisuelle, les treize premiers épisodes ont failli avoir ma peau de téléspectateur.

En effet, la première saison peut être découpée en trois parties. L’intrigue se met gentiment en place lors des treize premiers épisodes. Il ne se passe pas grand-chose. Les scénaristes tissent les liens entre les différents protagonistes, plantent l’histoire principale dans une lenteur abyssale, au gré des diverses affaires que l’équipe doit résoudre. Rien de bien palpitant en soi, rien n’avance concrètement et je dirais que par moment c’est limite, voire totalement, chiant. Durant ces épisodes, nous rencontrons quelques-uns des héros secondaires de l’univers MARVEL : Deathlok, Blizzard ou encore Graviton. Et pas le moindre Avengers à l’horizon ! Ce qui est assez frustrant.

Il est à noter que l’épisode 8 est une suite directe du film Thor : Le monde des Ténèbres. Il apporte une petite conclusion au long-métrage, mais absolument rien pour l’intrigue de la série, je dois l’avouer.

Les épisodes 14 et 15 sont des épisodes de transitions. Ils donnent des explications sur la survie de Coulson après son combat avec Loki.

Ensuite, la dernière partie (épisode 16 à 22) sauve, à mon sens, cette première saison. Elle aborde les conséquences des événements de Captain America : le soldat de l’hiver. Et pour le coup, les rebondissements se succèdent à mille à l’heure, apportent un éclairage sur la pathétique première salve et ouvrent sur un très bon cliffhanger de fin de saison.

Je suis assez mitigé sur la distribution. Clark Gregg est parfait tout comme Ming-Na (même si je dois avouer avoir des réserves sur cette comédienne depuis Stargate Universe). Iain De Caestecker et Elizabeth Henstridge ne servent pas à grand-chose et leur jeu d’acteur laisse parfois à désirer. Le personnage de Skye se veut énigmatique sur son trouble passé, certes, mais pour le coup les scénaristiques en font trop. Dommage. J’allais oublier Brett Dalton. Il est aussi charismatique qu’un poulpe mort et n’est présent que pour sa plastique.

Cobie Smulders (Maria Hill) et Samuel L. Jackson (Nick Fury)  font deux apparitions durant la saison assez mémorables.

La bande sonore est plaisante, sans plus, et la réalisation est assez dynamique dans les scènes d’actions. Quant aux effets spéciaux, ils sont plutôt à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’une série fantastique.

En résumé, la première saison d’Agents of SHIELD est assez mitigée. Il faut passer les 15 premiers épisodes pour être happé par l’intrigue. Je trouve que cela fait beaucoup, mais cela vaut la peine de s’accrocher, rien que pour le final.

Bande-annonce : 

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/agents-of-shield-saison-1-2013-2014/