«

»

Abraham Lincoln Chasseur de Vampires, Seth Grahame-Smith

Abraham Lincoln, Chasseur de Vampire

Titre: Abraham Lincoln, Chasseur de Vampires
Titre en VO: Abraham Lincoln, Vampire Hunter
Auteur: Seth Grahame-Smith
Date de sortie: 11/07/2012
Éditeur: J’ai Lu
Genre: Urban Fantasy
Pour qui: Adulte

Résumé:

« Entre 1607 et 1865, soit pendant plus de deux cent cinquante ans les vampires ont prospéré dans l’ombre aux États-Unis. Peu d’humains croyaient en leur existence. Abraham Lincoln comptait parmi les valeureux chasseurs de vampires de son temps et tenait un journal de sa lutte sans relâche contre eux. L’existence présumée de ce journal a longtemps alimenté les spéculations des historiens et des biographes de Lincoln. La plupart n’y voient qu’une légende. »

Et pourtant…

 

L’avis de Dr M 8/10

Un jour, un homme rentre dans la boutique où travaille Seth Grahame-Smith. Il lui donne un paquet, et fait promettre à l’auteur de ne l’ouvrir que s’il s’en sert pour écrire un livre. Cet homme c’est Henri. Le paquet contient le journal perdu d’Abraham Lincoln. L’auteur commence donc à rédiger une biographie revisitée de celui qui restera connu comme « Le Père de la Nation ».

Le livre se découpe en quatre grandes parties. La première se passe de nos jours et c’est la rencontre entre Henri et l’auteur. Les trois autres se centrent sur Abraham Lincoln. On y voit son enfance, sa période « chasseur de vampires » et lorsqu’il devient président.

L’enfance d’Abraham, Abe pour les intimes, est plutôt triste. Sa mère meurt d’une fièvre un peu mystérieuse, son père sombre dans l’alcoolisme. Un jour, alors qu’il est totalement saoul, il raconte à Abe que son grand-père n’a pas été assassiné par des sauvages, mais par des vampires, et que sa mère n’était pas morte due à une fièvre, mais par un vampire. C’est ainsi que le jeune homme apprend l’existence des suceurs de sang et devient chasseur sans vraiment s’en rendre compte. Sa première chasse est un véritable désastre. Mais il rencontre Henry. (Oui c’est le même que celui qui a donné le journal de Abe à l’auteur.) Ce dernier l’entrainera. Abe voyagera et rencontrera un certain Poe. Henri poussera Abe à se lancer en politique.

Ce livre contient des parties de la biographie de Lincoln qui sont un peu longues et ennuyeuses, mais elles sont saupoudrées d’éléments de chasse vampirique qui les rendent plus digestes. On sent que l’auteur a passé beaucoup de temps à travailler sur les mémoires du président américain.

Le personnage d’Abraham est très intéressant et gagne en humanité, surtout grâce aux pensées fictives qui sont incluses pour donner plus de force à la scène ou à l’action. Il est tourmenté, tragique qui perd plusieurs de ses fils.

L’auteur joue sur la mise en page. Le livre est écrit en majorité à la troisième personne, mais les passages du journal de Abe, à la première personne, sont d’une police différente. L’auteur peut donc résumer certaines parties et s’étendre sur d’autres avec les passages du journal. On trouve aussi quelques photographies qui ajoutent à l’effet réel voulu par l’auteur.

Seth Grahame-Smith a su s’approprier l’image du vampire. Ils ne craignent pas l’ail, sont sensibles au soleil les 300 premières années, leurs crocs ne sortent que quand ils attaquent…

Pour résumé, je pense que c’est un bon roman qui mélange culture de fond, action et fiction, le tout à la sauce vampirique. Je vous propose de vous faire votre propre idée et de le lire, avant de voir le film de préférence.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/abraham-lincoln-chasseur-de-vampires-seth-grahame-smith/